Observatoire du nucléaire

— Organisme indépendant de surveillance de l’industrie nucléaire —

Accueil > Communiqués > Nucléaire : quand Montebourg croit voir des réacteurs…

Publié le 27 août 2012

Nucléaire : quand Montebourg croit voir des réacteurs…

Interviewé sur BFM TV ce matin, M Montebourg a déclaré que "depuis la décision de Mme Merkel de sortir du nucléaire, tous les pays voisins de l’Allemagne construisent des réacteurs nucléaires." Cette déclaration est totalement erronée :

  • Les Pays-Bas n’ont aucun projet de nouveau réacteur, et n’ont qu’un petit réacteur (485 MW) mis en service en 1973 et donc voué à une fermeture très prochaine.
  • La Belgique n’a aucun projet de nouveau réacteur, la seule question étant le rythme de fermeture des 7 réacteurs en service, dont deux sont d’ailleurs au cœur du scandale actuel des fissures des cuves
  • Le Luxembourg n’a aucun projet de réacteur nucléaire, ce pays est antinucléaire depuis toujours.
  • Le Danemark n’a aucun projet de réacteur nucléaire, ce pays est antinucléaire depuis toujours.
  • La Suisse n’a aucun projet fiable de réacteur nucléaire : le patronat suisse fait campagne pour un tel projet mais les consultations (votations citoyennes) s’y opposent clairement. Le débat en Suisse porte sur la durée de vie des 5 réacteurs actuels, tous très anciens.
  • L’Autriche n’a aucun projet de réacteur nucléaire, l’interdiction de l’atome étant même inscrite dans la constitution de ce pays radicalement antinucléaire.
  • La Pologne a un projet virtuel de construction d’un seul réacteur en coopération avec les pays baltes, mais il s’agit d’un "serpent de mer" qui n’existe que sur le papier et qui n’a pas avancé d’un pouce depuis des années. En tout état de cause, il n’y a aucun réacteur "en construction" en Pologne.
  • La République Tchèque tente de maintenir à flot un projet de deux nouveaux réacteurs à Temelin, en envisageant de garantir un prix élevé d’achat de l’électricité sur 60 ans (!), mais même ces manoeuvres ne parviennent pas à donner corps à un projet qui reste parfaitement virtuel. En tout état de cause, il n’y a aucun réacteur "en construction" en République Tchèque.
  • La France compte un réacteur en chantier à Flamanville (Manche) depuis 2007, soit bien avant la décision de Mme Merkel de sortir du nucléaire. Qui plus est, il s’agit d’un chantier catastrophique (prix doublé, 4 ans de retard, nombreuses malfaçons…)

En résumé, M Montebourg est incompétent et prétend des choses qui n’ont aucun rapport avec la réalité. Sur 9 pays voisins de l’Allemagne, 8 n’ont aucun réacteur en construction et le 9ème (la France) en compte un seul mais qui a été mis en chantier bien avant la décision de Mme Merkel de sortir du nucléaire.

Il est sidérant de constater une telle légèreté chez M Montebourg, qui est tout de même ministre…

Soutenez l'Observatoire du Nucléaire