Observatoire du nucléaire

— Organisme indépendant de surveillance de l’industrie nucléaire —

Accueil > Communiqués > Areva tente de faire censurer par Free le site web de l’Observatoire du (...)

Publié le 15 janvier 2013

Areva tente de faire censurer par Free le site web de l’Observatoire du nucléaire avant même que la Justice ne tranche !

La société radioactive Areva a assigné l’Observatoire du nucléaire devant le Tribunal de grande instance de Paris à la date du 1er février 2013, se considérant diffamée par des informations et commentaires concernant les curieux versements financier d’Areva au budget du Niger.

Pourtant, sans attendre le verdict de la justice qu’elle a elle-même saisie (cf assignation à comparaître ), la société Areva met en demeure l’hébergeur Free pour l’amener sous 48 heures à censurer le site web de l’Observatoire du nucléaire (cf courrier à Free du cabinet d’avocats d’Areva)

Ce dernier a demandé aux services juridiques de Free de répondre à Areva que la moindre des choses était d’attendre le verdict de la justice avant de décréter que tel ou tel contenu était "diffamatoire". Mais il est impossible à cette heure de savoir si Free va céder devant les pressions d’Areva.

L’Observatoire du nucléaire dénonce les méthodes d’Areva qui relèvent de l’intimidation et bafouent la liberté d’expression, la présomption d’innocence et l’indépendance de la Justice.

-------- Message original --------
Sujet : Fw :
Date : Tue, 15 Jan 2013 12:00:03 +0100
De : Service contentieux
Pour :

Monsieur,

Nous vous prions de trouver ci joint le courrier recommandé que nous avons recu des avocats de la société AREVA concernant le contenu du site observ.nucleaire.free.fr dont vous êtes le responsable. En conséquence, nous vous prions de prendre les mesures utiles qui s’imposent, dans un délai de 48 heures, à compter de ce jour et de nous le confirmer par écrit.

Dans cette attente, nous vous prions de croire, Monsieur, à l’assurance de nos sentiment distingués.

Le service juridique de FREE

Soutenez l'Observatoire du Nucléaire